Comme je vous le disais lundi, je suis allée voir, le week end dernier, deux expositions qui me tentaient beaucoup et qui avaient pour point commun la mode: La mécanique des dessous aux Arts Déco et Alaïa à Galliera. Malheureusement pour moi, elle m'ont toutes les deux déçues à leur façon, je vous explique pourquoi.

mecaniques-dessous-1

La première me tentait déjà beaucoup cet été mais je pensais qu'elle était payante (et assez cher!), lorsque j'ai finalement appris qu'elle était gratuite pour les - de 26 ans, je me suis dit que je devais y aller, car j'étais assez curieuse de la découvrir, surtout que je savais qu'il était possible d'essayer certains costumes. En effet,"cette exposition propose d’explorer la catégorie des dessous, féminins et masculins, tels que la braguette pour les messieurs, le corps à baleines, le panier, le corset, la crinoline, le « faux cul », le pouf, la ceinture d’estomac, le soutien gorge, la gaine et autres échafaudages vestimentaires qui façonnent le corps au moyen de fanons de baleines, de cerceaux ou de coussins selon les exigences d’une mode établie" qu'il est possible d'essayer, pour certains d'entre eux seulement, au sein de l'exposition.

Si elle expose de très très belles pièces, l'exposition a revanche de nombreux défauts relativement importants, à commencer par le manque de luminosité indispensable pour préserver les tissus, vraiment trop contraignant ici pour lire les "cartels" de l'exposition, d'ailleurs trop "simples" pour moi et mal placés, comme pour réellement admirer les superbes robes exposées. C'est vraiment dommage car cela gâche le potentiel énorme de l'exposition. Néanmoins, il est vrai qu'elle reste très intéressante et réellement pédagogique, à la fois drôle et sérieuse. On y apprend ainsi que le «vêtement mécanique» a permis à chacun "d’atteindre l’idéal de beauté de son temps" en modelant le corps parfois à l'extrême, et l'on découvre la longue histoire "des coulisses" du vêtement et de la mode, avec la révélation de cette insoupçonnable diversité de mécanismes. Malheureusement, la très grande fréquentation et l'agencement assez curieux ne permettent pas de pouvoir véritablement flâner au sein de l'exposition et de profiter de cette visite, c'est vraiment dommage. De plus, j'ai été assez déçue du côté essayage, trop de monde, trop peu de "costumes" et un gardien pas très très agréable.. Bref, une exposition riche en informations et en belles pièces mais "gâchée" par d'importants inconvénients. 

2013-11-23 17

2013-11-23 17              2013-11-23 17

La mécanique des dessous - Musée des Arts Décoratifs107 Rue de Rivoli, 75001 Paris

(L'exposition est terminée, mais je souhaitais quand même vous en parler, pour avoir votre avis..)

-----------------------

affiche_bd

En ce qui concerne la seconde, j'avais également très envie de la voir, je vous en avais d'ailleurs parlé en septembre dans mon billet culturel de la rentrée. La première exposition depuis la réouverture du Musée Galliera après de longues années de travaux, c'était à voir, forcément. Sauf que... C'est complètement raté et je trouve même que c'est franchement abusé. En effet, l'exposition présente une soixantaine de pièces, accompagnés de minis cartels très sommaires, le tout dans une muséographie inexistante. De plus, mais là c'est complètement personnel, j'ai trouvé que les robes exposées étaient franchements laides (pour beaucoup en tout cas, j'ai eu l'impression de me retrouver face à des pièces vintages à souhait, so 80's, tout ce que je déteste).

L'exposition est ridiculement minuscule, 4 "salles" au total, et surtout beaucoup trop cher pour ce qu'elle expose. Le pire étant que la suite de l'exposition se trouve en face, au MAM, qu'elle est accessible à tous (donc gratuite), et que c'est dans cette partie de l'exposition que se trouve les plus belles pièces! Je me suis ainsi demandé pourquoi avoir payé alors que la partie de l'exposition que j'ai aimé était gratuite.. Bref, je suis sortie de cette exposition TRES déçue, et je ne suis pas certaine de retourner au Musée Galliera de sitôt.. Mais tout cela n'est que mon avis (et celui de ma meilleure amie ^^).

alaia_galliera_6477_0alaia_mam_6513

 Exposition Alaïa - Musée Galliera - 10 Avenue Pierre 1er de Serbie, 75116 Paris - Jusqu'au 26 janvier